Bonsoir ,

Un billet spécial ce soir...

Comme beaucoup d'entre vous m'ont contactée par MP pour me demander des nouvelles de la Réunion suite aux images que vous avez vues dans des JT ou des réseaux, je vous donne mon ressenti.

Oui, les images ne sont pas exagérées. Nous vivons des heures que je qualifierai de dramatiques.

Je ne conteste pas le mouvement des Gilets Jaunes . Ici  le blocage total des routes empêche l'accès de nombreux carrefours stratégiques occupés donc on ne circule pas et comme les routes font le tour de l'île sans la traverser ( par le milieu, c'est-à-dire on va d'est en ouest en passant par le nord ou le sud, à cause des montagnes  ), c'est vite " bouché " et cela crée vite saturation et embouteillages monstres, créant une paralysie économique générale, malaises, pertes de sang froid...

Bon, je crois qu'en Métropole , cela est ( ou  a été ) le cas . C'était l'effet voulu par ce mouvement social. Soit ! Ce n'est pas cela le plus grave , nonobstant la paralysie des camions qui ne peuvent plus rien approvisionner  y compris les carburants. Non, ce n'est pas ça le plus grave !

Le problème le plus grave survient dès la nuit tombée : en ce moment vers 19 h ( 16 h à paris ) . Beaucoup de quartiers sont envahis par des gens , et très souvent des mineurs et la casse commence !!! Tout y passe : des biens et installations publics aux commerces pillés, sacagés, et brûlés !!! C'est une vraie désolation de découvrir cela au petit matin dans les médias.  Moi qui suis réunionnaise, j'en pleure car je n'ai jamais vu ça ! TOUTES LES COMMUNES SONT IMPACTEES !!!! A tel point que devant l'ampleur des dégâts et des exactions, les forces de l'ordre sont vite dépassées : bandes de jeunes mineurs, très mobiles,  qui se déplacent et sont, j'ose le dire, sans foi ni loi !

J'ai presque 57 ans et c'est la première fois que je vois le couvre-feu décrété sur cette île que j'habite depuis ma naissance. Oui, ce soir de 21 h ( 18 h à Paris ) à 6h du matin, 14 communes de l'ile sur 24 auront l'interdiction de sortir et encore moins de circuler ! La mesure ne me semble absolument pas excessive ni exagérée. Elle devient nécessaire. Et des renforts de gendarmes  nous arrivent de Mayotte et de la Métropole aussi.

Dans mon quartier de saint-Denis,  près du jardin de l'Etat pour ceux qui connaisent, ça va... pour le moment Je touche du bois . Je vois juste le ballet des hélicos le soir dans le ciel dionysien, tous projecteurs braqués sur des points " chauds".

J'ai pu faire quelques courses aujourd'hui ( ah j'ai oublié de dire : Etablissements scolaires fermés aujourd'hui  et encore demain et nombre de services publics aussi... DU JAMAIS VU !!! Il y adéjà eu des mouvements de grogne et de mise à sac mais dans des quartiers sensibles ............. pas une telle ampleur à l'échelle départementale  ) mais dans les rayons de ma supérette ( une des rares ouvertes car tous tous les commerces ont baissé leurs rideaux et se protègent ) , tout part vite : pâtes, riz , denrées...rayons VIDES à 15 h. Et pourtant on est bien approvisionné et on croule sous l'abondance, comme dans tout commerce français  de denrées .

Voilà , la situation. Après  les requins, le chik, la dengue, l'image de la Réunion prend un coup dans l'aile. Quelle consternation !

Désolée de faire paraître un article si triste sur le blog mais comme je reçois des demandes de nouvelles, j'ai pensé à ce procédé au lieu de vous raconter en MP à chaque fois l'affligeante actualité.

Je vous remercie de votre attention et un grand MERCI pour votre intérêt , à vous  qui  m'avez envoyé de si gentils MP.